Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 12:12

 

Les débuts de l’automobile ont bouleversé les modes de transport et révolutionné le tourisme. Parmi les grands projets routiers qui sont nés dans l’imagination des pionniers, le plus marquant est sans nul doute celui de la Route des Grandes Alpes.

 

En 1901 Edmond Chaix alors président du Touring Club de France est le premier automobiliste à franchir le col de l'Izoard. En 1904, M. L. Auscher du T.C.F. commence à étudier un projet pour la réalisation d’une route des Grandes Alpes. L'idée de départ est d’établir une route nationale N° 212 qui traversera toutes les Alpes Françaises, par 5 cols à plus de 2000 m. En 1909 Le Touring Club de France lance officiellement ce projet. Pouvoir gravir des montagnes en automobile est à cette époque quelque chose de vraiment nouveau et à peine croyable. Quelques années avant, parcourir ces cols, n'était possible qu'à dos de mulet, ces paysages superbes deviennent maintenant accessibles, c’est un luxe à la mode qui fait rêver.

 

En 1911 le Touring Club de France organise une grande opération promotionnelle à laquelle furent conviés presse et personnalités. La compagnie P.L.M., met en place au départ de ses gares, tout un réseau de tourisme par cars automobiles. A chaque bout de cette route se trouvent deux zones touristiques majeures, d’un côté au Nord les rives du lac Léman avec Genève, Evian, Thonon et Lausanne et à l’autre bout au Sud la Riviera avec Cannes, Nice, Menton et Monté Carlo.

 

Très vite ce voyage est à la mode et attire par sont côté aventureux, chaque année plus de 25 000 personnes, qui font le trajet de Menton à Thonon. En 1937 Albert Lebrun, Président de la République, inaugure la route du col de l’Iseran, le plus haut col routier d’Europe, qui culmine à plus de 2769 m.

 

La seconde guerre mondiale stoppe brutalement le développement du tourisme automobile. La route n’est toujours pas réalisée dans sa totalité, ce n’est qu’en 1970, avec l’ouverture de la route du Cormet de Roselend, qu’elle sera finalement achevée.


 


« La ”Route des Grandes Alpes”, c’est une vraie route, un vrai grand chemin, tracé, taillé, creusé, suspendu, accroché au pied, au flanc, parfois à la crête des monts ; une œuvre d’ingénieur qui mérite de passer dans l’histoire comme elle est déjà dans la géographie. »

Extrait de Comment a été conçue et réalisée la route des Alpes, T.C.F. Paris 1937

 

Pascal Pannetier   

Magazine Route Nostalgie

http://www.routenostalgie.org

Vous pouvez retrouver l'histoire de cette route en détail et en image dans le livre  :
La Route des Grandes Alpes
Editions : Ecomusée du Pays de la Roudoule.

Pour le commander aux prix de 22,50 Euros Port compris :
AUTO MOBILIER COLLECTIONS
BP48 91422 Morangis
Tél: 06 21 81 16 09

Tous les détails pour la parcourir :
http://www.grande-traversee-alpes.com/je-voyage/par-la-route/la-route-des-grandes-alpes.html


Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Pannetier - dans France
commenter cet article

commentaires

Catégories