Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 15:06

Les transferts massifs aux départements des routes nationales consécutifs aux réformes de 1972 et 2005, sans oublier les transfert intermédiaires, comme en Ile-de-France, ont conduit les Conseils Généraux à renuméroter ces axes.

En déclassant ses routes nationales, l'Etat n'a laissé aucune consigne, de sorte que chaque département est resté libre de renommer à sa guise ses nouvelles routes départementales. La motivation est que les usagers de la route ne se repèrent pas grâce au numéro mais à la direction indiquée sur les panneaux... Ainsi, toute la nomenclature héritée de Napoléon et des années 1930 a été démantelée en une trentaine d'années. S'il est encore possible de suivre sur le terrain le parcours des anciennes routes nationales, ce processus devient de plus en difficile à mesure que se construisent des déviations et que ces routes perdent totalement leurs spécificités. A la décharge des Conseils Généraux, il faut reconnaître que dans certaines circonstances il est difficile de conserver le numéro d'une route nationale lorsque celui-ci est déjà attribué à une route départementale. Dans les années 1970, chaque département a agi isolément pour la bonne raison que les transferts se sont étalés dans le temps, d'un département à l'autre, mais aussi à l'intérieur des départements, suivant les routes.

Pour vous y retrouver Wikisara à réaliser cette nomenclature très complette :

http://routes.wikia.com/wiki/Nomenclature_des_anciennes_routes_nationales_fran%C3%A7aises

Partager cet article

Repost 0
Published by Automobi - dans France
commenter cet article

commentaires

Catégories