Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 21:07
Point sur les allées d'arbres

Près de deux mois après la mobilisation conjointe de 17 associations nationales œuvrant dans le domaine de la culture, de l’environnement, du paysage, de l’arbre.

· La ministre de l’Ecologie a répondu aux courriers, l’affaire est entre les mains du conseiller « biodiversité, paysages et agroécologie »….. (mais sur le site du Ministère, il n’y a toujours pas de rubrique « Paysage »…. !). à suivre.

· Pas de réponse de la ministre de la Culture. C’est fâcheux et toutes bonnes pistes pour parvenir à impliquer le ministère de la culture dans la question est bienvenue.

· Pas de réponse du ministre de l’Intérieur, ni du Président. Ceci n’est pas étonnant.

Enormément de bruit dans les médias (ousavons recensé à ce jour 44 interventions ; certaines associations ont été sollicitées, mais leur poids est bien faible).

· Quand l’Etat y apparaît, c’est généralement par la voix du CEREMA, qui parle du bout des lèvres de l’intérêt des arbres pour la lisibilité de la route, mais continue à parler d’ »arbres dangereux, bien évidemment », et ne parle jamais de patrimoine culturel ou environnemental.

· Certains gestionnaires et élus avancent leur responsabilité en cas d’accident, ce qui est rigoureusement faux.

· Le rapport du Conseil de l’Europe n’est pas mentionné, ni mon étude sur la sécurité routière, et le terme « allée » n’est pas employé.

· La question n’est jamais abordée sous l’angle du choix de société pour l’avenir.

· La notion d’ »audit » est souvent avancée pour minimiser le risque pour les arbres (alors que le problème, ce sont justement ces audits qui traitent les arbres au même titre que les poteaux).

· La notion de « traitement au cas par cas », par opposition à la notion d’abattage systématique, est également avancée comme minimisant les risques pour les arbres (alors que l’on sait que cette méthode « perlée », préconisée par certain ingénieur pour éviter les mobilisations des opposants aux abattages, et tout aussi néfaste, et qu’au-delà des abattages il y a la question de l’impossibilité de planter pour renouveler les allées).

Quelques exceptions heureuses :

· TerraEco du 10.2 http://www.terraeco.net/arbres-routes-accidents,58456.html

· Le Lien Horticole du 25.3 (en PJ)

· chronique sur RCF national du 3.3 http://rcf.fr/actualite/environnement/durablement-votre-3-mars-2015-0618 .

· A signaler aussi un écho outre-Manche http://www.independent.co.uk/news/world/europe/french-campaigners-up-in-arms-over-plan-to-chop-down-napoleons-roadside-trees-10096613.html?origin=internalSearch

Les commentaires des internautes sont très largement en faveur des arbres :

· voir par ex la synthèse faite par Le Télégramme du 12.04 "Belle démonstration d'unanimité, tant sur le fond que sur la forme, cette semaine sur les réseaux du Télégramme. (…) . Le fond ? Contre tout projet d'abattage. La forme ? L'absurde. (…) Yann Déniel conclut en donnant dans la statistique : « Si 10 % des accidents sont imputables aux arbres, 100 % le sont aux voitures. Supprimons les voitures ! » C'est une piste que nous soumettons aussi sec au ministère."

· Voir aussi les résultats du vote "Faut-il supprimer les arbres sur les bords des routes" lancé le 6.04 par L’Indépendant : au 12.04, 1421 réponses, 78 % de non, 17 % de oui. (ce qui est cohérent avec des données antérieures).

Les pétitions https://secure.avaaz.org/fr/petition/Bernard_Cazeneuve_et_Segolene_Royal_Sauver_les_arbres_du_bord_des_routes/?pv=10 et http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/sauvons-ces-alignements-arbres-joy-911.html ont recueilli à ce jour 7844 signatures pour la première, 7374 pour la seconde. Continuez à inviter à signer les deux.

Ce que vous pouvez faire ?

· Continuez à mobiliser autour de vous, à solliciter préfets et conseils généraux (voir le document Actions Locales que je vous avais fait parvenir, vous pouvez aussi chercher l’inspiration dans les modèles de courrier proposés par Oikos Kai Bios www.oikoskaibios.com/nos-actions.ws,) à informer vos élus, d’autant que la généralisation des audits de sécurité routière pourrait être imposée par l’UE d’ici fin 2016.

· N’oubliez pas que nous recherchons toujours des personnalités (hors politiques) et des personnes exerçant des responsabilités pour signer le Manifeste européen pour les allées.

· N’oubliez pas de mettre en valeur, photographier, étudier, documenter les allées que vous connaissez : c’est indispensable pour leur maintien ! A faire toute l’année, mais trois points forts possibles :

- semaine européenne du développement durable (30 mai- 5 juin )

- journées du patrimoine (culturel et naturel) – pour signaler les évènements, voir les DRAC ; infos et dossier généralement en mai

- 25 novembre, lancement par la ministre de l’Ecologie de l’opération « un Français, un arbre »

Partager cet article

Repost 0
Published by Automobi
commenter cet article

commentaires

Catégories