Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 19:14
© Archives municipales de la Ville de Cannes
© Archives municipales de la Ville de Cannes

Reconstitution du bivouac de Napoléon à Cannes

Dimanche 1er mars 2015 à 18h00

Rue Notre Dame, Cannes

Le dimanche 1er mars 2015 à partir de 18 heures est organisée une reconstitution du bivouac de Napoléon, accompagné de cavaliers et de fantassins dans la rue Notre Dame à Cannes. Tout comme l’a fait l’empereur au même endroit il y a 200 ans jour pour jour, les reconstitueurs installeront leurs tentes pour repartir le lendemain vers Grenoble en empruntant la fameuse route Napoléon. Dans le cadre de ce bicentenaire, des animations seront proposées avant et après l’événement.

L’année 2015 marque le bicentenaire du retour de Napoléon de l’Ile d’Elbe. Cette année, dans la continuité de la reconstitution du débarquement de Napoléon à Golfe-Juan, les reconstitueurs représentant les cavaliers du Premier régiment lancier de la Garde proposent une reproduction de l’épopée napoléonienne composée d’un groupe de cavaliers et de fantassins en uniforme de la Garde Impériale. La troupe fera escale à Cannes pour la nuit du 1er au 2 mars 2015. Plus largement, cet événement prévoit une reconstitution de l’épopée Napoléonienne de Golfe-Juan à Grenoble entre le 1er et le 7 mars 2015, soit près de 330 km parcourus aux mêmes dates avec 200 ans d’écart. Il est organisé en partenariat avec le Comité Départemental de Tourisme Equestre et sous l’égide de l’ANERN (l’Association Nationale des Élus pour la Route Napoléon dont fait partie la Ville de Cannes), du Conseil général des Alpes-Maritimes et des conseils généraux des départements traversés à l’époque de Napoléon.

Le programme du bicentenaire du retour de Napoléon à Cannes

Samedi 28 février 2015

De 10h à 20h au Festival des Jeux au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes : reconstitution d'une bataille Napoléonienne avec la règle dite tactique et des figurines de 28 millimètres sur un plateau géant de 9 mètres carrés sur le stand du GRAAL (Groupement régional des associations ludiques).

  • À partir de 15h à la Médiathèque Noailles, 1 avenue Jean de Noailles à Cannes : projection de films documentaires sur Napoléon : Napoléon à travers les peintures de David ; Bonaparte et la campagne d’Egypte ; la bataille d’Austerlitz, ainsi qu’une exposition de livres sur Napoléon.

Dimanche 1er mars 2015

  • De 18h à 20h rue notre Dame à Cannes : installation du bivouac par les fantassins et feu de camps. Neuf cavaliers et quinze fantassins en uniforme de la Garde Impériale arriveront respectivement à cheval et à pieds par le bord de mer depuis Golfe-Juan. Ils emprunteront le boulevard de la Croisette jusqu’à la rue Notre Dame où ils installeront le bivouac. Au programme : attache des neuf chevaux le long de l’église Notre Dame de Bon Voyage, installation du bivouac par les fantassins et préparation du feu de camps. Prises de photos et information au public.
  • 20H30 : dîner à la brasserie Sea Sens de l’hôtel Five Seas en présence des neuf cavaliers dont Napoléon qui fera un discours avant le dîner. Un menu napoléonien a été préparé pour l’occasion par le chef Arnaud Tabarec. L’hôtel Five Seas hébergera la troupe à titre gracieux.
  • 7h le lendemain : départ vers le Cannet.

Dimanche 1er mars 2015 également

  • À 20h à l’Espace Miramar, angle Croisette et rue Pasteur à Cannes : spectacle « Quel roman que ma vie ». La délégation du Souvenir napoléonien de Nice et des Alpes-Maritimes présente un spectacle historique et musical relatant la vie de Napoléon Bonaparte, sur des musiques de Catel, Mehul, Paisiello… L’entrée est gratuite. Spectacle avec : la chorale du Souvenir napoléonien ; Marie-José Cavenago, soprano ; Nicolas de Renty, baryton ; Sabine Marzé à la mandoline ;Patrice Bernart, chef de chœur, au synthétiseur et la Fanfare l’Espérance de Cannes

Samedi 14 et dimanche 15 mars 2015

De 15h à 18h au Moulin Forville, 15 rue Forville à Cannes : exposition d’objets de l’époque Napoléonienne confiés par la famille du Colonel Ardisson. Entrée libre.

Jeudi 26 mars 2015

À 14h30 à l’Espace Miramar, angle Croisette et rue Pasteur à Cannes : projection du film « Austerlitz » d’Abel Gance avec Pierre Mondy et Jean Marais

Du lundi 23 au vendredi 27 mars 2015

De 9h à 17h au Club Noyer du Cannes Bel Âge, 73 rue Félix Faure à Cannes : exposition de la collection d’objets de l’époque Napoléonienne en partenariat avec l’Association des Officiers Honoraires de la Côte d’Azur (AOHCA).

Napoléon à Cannes

Après avoir débarqué de l’île d’Elbe à Golfe-Juan, Napoléon arrive au soir du 1er mars 1815 par la route qui longe le bord de mer dans un petit village dénommé Cannes. Riche de 3 000 âmes, il est encore inconnu à l’époque, à l’exception des îles de Lérins, situées dans sa baie et réputées dans le monde militaire et religieux. L’Ile Sainte-Marguerite : son Fort Royal dont la puissance militaire avait été démontrée, fut aussi probablement la prison du Masque de Fer ; l’île Saint-Honorat était déjà connue pour sa célèbre Abbaye. Napoléon bivouaque donc à Cannes à côté de la chapelle Notre-Dame de Bon Voyage, quelques heures avant de partir au petit matin vers Grasse.

Aujourd’hui, sur le mur de l’église Notre Dame du Bivouac (appelée aussi Notre-Dame de Bon Voyage) est apposée une plaque commémorative du Bivouac-Napoléon. Elle célèbre l’inauguration de la « route Napoléon » le 1er juillet 1932.

Témoignage de François-Augustin Poulle, Maire de Cannes en 1815 sur le débarquement de Napoléon Ier : "Vers les deux heures, on vint annoncer l’arrivée de Bonaparte, qui établit son bivouac sur les sables hors de la ville, près de Notre Dame, où il fit allumer un grand feu qui fut entouré de sa troupe et de beaucoup de gens de la ville. Il ne parla à personne, excepté à Monseigneur le Prince de Monaco qui, étant arrivé à Cannes vers les cinq heures de la veille."

Source Archives municipales de Cannes.

Cannes membre de l’ANERN

L’Association Action Nationale des Élus pour la Route Napoléon (ANERN) regroupe les 42 communes situées sur cette route. Elle a pour mission de faire valoir le caractère essentiel et national - au sens de l'aménagement du territoire - de ce parcours emprunté par Napoléon et dédié désormais au tourisme.

Les reconstitueurs

Les reconstitueurs sont des amateurs passionnés de la période Napoléonienne qui consacrent leur temps à la représentation de la vie et de l’époque de Napoléon. Par là même, ils ont à cœur d’interpréter, vêtus de costumes les plus exacts possible, des personnages historiques au plus proche de la réalité de ce temps-là.

Circulation et stationnement dans le cadre de la reconstitution du bivouac

  • À partir de 14h, fermeture de la rue Notre Dame (portion Jean de Riouffe) jusqu'à la rue des Belges et de la rue Buttura (côté Croisette) jusqu'au 2 mars à 12h.
  • Interdiction de stationnement square Mérimée sur toute la longueur
  • Interdiction de stationnement des deux roues angle rue Notre Dame et angle rue Buttura (devant l’église Notre Dame de Bon Voyage) le 1er mars de 14h au lendemain mardi 2 mars à midi.

Le menu Napoléonien élaboré par le Chef Arnaud Tabarec au Sea Sens

Le dimanche 1er mars 2015, le restaurant de l’hôtel Five Seas propose un menu Napoléonien pour fêter le bicentenaire du retour de l’Empereur Napoléon 1er de L’Ile d’Elbe :

L’Œuf de Poule Biot Cuit à 63°,

Aux Champignons de Paris & Noisettes du Piémont

Demi-Coquelet Rôti, Pommes de Terre Cuites à la Braise,

Puis Ecrasées à la Fourchette, Jus Court

Onde de Choc…

Par Jérôme De Oliveira, Champion du Monde de Pâtisserie

Partager cet article

Repost 0
Published by Automobi - dans Route Napoléon
commenter cet article

commentaires